mercredi 24 août 2016

Parigi

Je suis allé voir Tara à Paris, à la base pour bingewatcher Orange is The New Black mais pour ça on a dû attendre Charlie quelques jours.

En attendant on s'est occupé comme on pouvait alors on est allé voir l'exposition "Extra Fantômes"  (les vrais, les faux, l'incertain) à la gaîté lyrique. Pour la modique somme de 7€.

C'est une exposition assez cool, avec plusieurs parties interactives assez ludiques, il y une pièce avec une oeuvre mouvante assez reposante qui crée une ambiance cosy j'ai beaucoup aimé.
Une pièce qui traite vite fait du paranormal puis on arrive sur le multimédia encore une pièce intéractive et enfin une dernière salle que l'on traverse avec pour problématique la protection de la personne contre l'informatique. Que ce soit les ondes ou le fichage.

Vous l'aurez compris cette expo ne traite pas du fantôme en tant qu'entité mais plutôt de notre propre place de fantôme dans cette société.

C'était une expo vraiment sympa on aurait aimé qu'elle soit deux fois plus longue ça aurait pu être encore plus cool, mais bon. En tout cas sachez qu'elle se termine le 17 Juillet.


Un autre jour on est aussi allé au Palais de Tokyo. Grande première pour moi après des mois de convoitise.

Petit screen du site du Palais de Tokyo pour parler des expos actuelles.



Pour ce qui est de l'exposition de Michel Houellebecq, à vrai dire je n'aime pas beaucoup la photo et ça continue une grande partie de son exposition. Au moins la présentation est belle, dans des pièces tamisées les photos sont éclairées par des spots qu'on ne voit pas. Ça donne l'impression que les photos sont les sources de lumière. Sinon il y a aussi des installations de types labo de scientifique assez interessantes. et enfin une pièce tapissée des murs au sol de grandes cartes postales de vacances kitsch, c'est assez beau.

David Ryan & Jérôme Joy étaient exposés de manière fraiche avec des meubles des coins des panneaux projetés où on pouvait voir l'image recto-verso en l'air, des trèfles et de grands dessins, sympathique.



Dineo Seshee Bopape dans son exposition "traite de la mémoire et de l’identité à travers une perspective socio-politique" selon le site du palais de Tokyo. On est passé site dans cette partie, c'était rouge et torturé.

Mika Rottenberg nous montre une série d'installations mises en lien avec les vidéos dont elles font l'objet, Cette artiste d'orignine Argentine parle de travail à la chaine en nous montrant des choses toutes plus absurdes (mais esthétiques) les unes que les autres. (ps: j'ai beaucoup aimé)
































Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire